La technique

La progression du débutant:

La progression dans l'orientation avec la carte peut être faite en trois étapes :

Le trajet partiel par du trou et arrive à la souche.

Le débutant devra se servir des chemins pour aller d'un endroit à un autre, et ne les quittera que sur de courtes distances pour aller chercher le poste de contrôle. Il essayera de prendre conscience sur la carte des différents détails qu'il croisera sur son itinéraire.

Lorsque le débutant maîtrise ses déplacements sur les chemins, il pourra alors essayer de raccourcir son itinéraire en utilisant des détails de relief de type talus, fossé ou tout autre détail lui permettant de suivre une direction précise.
A partir de ce moment il pourra alors s'essayer à l'azimut (à partir du rocher au point 1 sur la figure), avec les mesures de distance tout en vérifiant sur la carte les détails rencontrés.

Attention, la ligne droite n'est pas toujours la bonne solution! C'est même parfois la pire.

 

L'azimut:

Chercher une balise à l'azimut demande à combiner deux techniques : faire la visée donnant ainsi la direction et relever la distance afin de pouvoir s'arrêter à proximité de l'objectif.

Une fois que vous avez pris le cap à suivre sur la carte, il faut se déplacer dans la direction indiquée par la boussole. Afin d'éviter les erreurs, on vérifie que l'on passe à proximité d'un détail et on fait peut faire attention aux détails à ne pas franchir (par exemple si la balise recherchée est dans une zone délimitée par des chemins, si notre cap est mauvais et qu'on se retrouve sur un chemin on doit s'arrêter et essayer de se repérer grâce à des détails (par exemple un croisement de chemin un peut plus loin)

Pour se déplacer dans la direction indiquée par la boussole, on mesure grâce à la reglette qui est sur la boussole la distance jusqu'à notre objectif. Puis on compte en double pas la distance que l'on parcours (pour cela, chaque orienteur compte auparavant le nombre de double pas qu'il fait en 100 mètres). Par exemple, si je fais 45 doubles pas pour faire 100 mètres et que si sur une carte au 1/10 000éme je mesure 3 cm avec ma reglette pour mon azimut. Je devrais parcourir 300 mètres donc faire 135 doubles pas.        

Il est parfois intéressant de mesurer la distance parcourue en complément à la lecture de la carte (hors azimut) et vis versa, c'est à dire controler les repères sur le terrain pendant l'azimut.

 

Allure de course:

Vous avez décidé du trajet pour vous rendre au prochain poste. Vous voilà en route.
Si vous êtes un golfeur, vous pouvez penser comme si vous étiez dans l'action d'une partie de golf: d'abord, un grand coup de bâton enverra la balle en dehors du terrain de départ dans la meilleure direction possible. Le second envoi visera à rapprocher la balle du trou et finalement, un coup précis enverra la balle dans le trou. La plupart des experts en orientation adoptent le principe des "feux de circulation". Le principe est le même que pour la conduite d'une voiture. Si la lumière est verte, vous roulez rapidement, à pleine vitesse. La lumière jaune vous indique de ralentir et de faire attention. Quand la lumière est rouge, vous vous rendez à la ligne blanche puis vous vous arrêtez. En utilisant cette méthode vous pouvez juger de la difficulté des diverses étapes du parcours, marquer ces étapes par des segments verts, jaunes ou rouges et régler votre course en conséquence:

  • Segment vert (course rapide) - C'est la première partie de votre trajet qui vous mène de l'endroit présent vers un point de repère ou un élément caractéristique du paysage en direction de votre prochain point de vérification ou poste de contrôle. Pour couvrir cette partie du trajet vous courez à vitesse maximum.
  • Segment jaune (course ordinaire) - Vous avez atteint votre point de repère et vous devez découvrir le point d'attaque qui vous permettra de vous rapprocher du poste de contrôle.                                           Vous conservez un bon rythme de course tout en surveillant votre carte et votre boussole, et en calculant la distance.
  • Segment rouge (course de précision) - La partie finale du trajet, du point d'attaque au poste, demande une course d'orientation précise: une lecture parfaite de la carte, un déplacement précis à la boussole et une bonne évaluation de la distance.

Il se peut que dans certaines conditions vous ayez à combiner ces trois étapes dans le désordre, mais normalement vous passerez du vert au jaune, puis du jaune au rouge, et le poste de contrôle sera là.

La technique
© 2018